Inscription / Connexion Nouveau Sujet
Niveau terminale
Partager :

Physique : Dipole RLC, quelques notions

Posté par
gayzou
25-01-06 à 21:59

Salut a tous, je ne pensais pas vous demander de l'aide en physique mais faut croire que j'en ai besoin !
Voila j'ai fait un TP de physique et je dois le rendre tout beau pour vendredi (mais ca à la limite c'est pas grave) et je peche sur certains points de vocabulaire. Apres avoir essayer de demander au prof et avoir cherché sur internet, je ne suis toujours pas avancé donc je vous demande :
-Pourquoi peut-on dire d'un régime qu'il est pseudo périodique ? (deja, qu'est ce que ce mot barbare ?)
-Quelle est l'influance de R sur la decharge apériodique (et justifier ce terme) ?

Voila j'ai fait tout le TP et répondu a toutes les questions (memes celles-ci) mais n'étant pas vraiment sur de moi, j'ai peur que ma rédaction soit assez confuse et avec mon prof, si tout n'est pas clairissime alors la réponse ne vaut rien...
Merci de bien vouloir m'aider !
A bientot !

Posté par matthieu1 (invité)re : Physique : Dipole RLC, quelques notions 25-01-06 à 23:06

Bonjour,

on parle de régime pseudo périodique lorsque l'on est en présence d'un système oscillant amorti (faible coefficient d'amortissement). Le signal étudié a la forme d'une fonction sinusoïdale (d'où le terme de "période") dont l'amplitude est modulée dans le temps : la sinusoïde évolue entre deux fonctions exponentielles. Etant donnée que l'amplitude diminue dans le temps, on ne peut pas parler de période, car le signal ne se reproduit pas identique à lui même à intervalles réguliers. On utilise alors le terme de pseudo période.

Si le coefficient d'amortissement était nul, alors on aurait un régime oscillant, c'est à dire périodique.

Matthieu

Posté par matthieu1 (invité)Fonction de transfert du second ordre 25-01-06 à 23:27

Ci-dessous sont représentées des formes d'ondes obtenues avec un système du second ordre (typiquement RLC) lors d'une réponse indicielle.

La fonction saisie est arbitraire (pulsation de coupure valant 100pi). J'ai fait varier les coefficients d'amortissement (appelés m ci-après).

Tu peux observer un régime pseudo périodique pour m variant de 0.125 à 0.5 et un régime apériodique pour m>1.

Ce qu'il faut mettre en valeur sur ces graphiques, c'est le temps de réponse du système (de manière péjorative, le temps nécessaire pour diminuer significativement l'amplitude des oscillations au niveau des régimes pseudo pérodiques; le temps nécessaire pour atteindre 1 pour les régimes apériodiques) et l'amplitude données aux oscillations sur les régimes pseudo périodiques.

Fonction de transfert du second ordre

Posté par
gayzou
re : Physique : Dipole RLC, quelques notions 26-01-06 à 08:17

waouw, merci beaucoup ! Je crois qu'on ne peut pas faire plus clair !
Et pour la deuxieme question je suppose que le fait d'augmenter la Resistance fait s'accélerer la decharge "aperiodique", mais j'ai encore un peu de mal a justifier ce terme (je vois ce que ce mot represente, mais pour l'ecrire c'est autre chose ...).
Merci encore !

Posté par matthieu1 (invité)Fonctions de transfert - régime apériodique 26-01-06 à 18:50

Bonjour,

pour des coefficients d'amortissements m supérieurs à 1, tu t'aperçois que la réponse n'oscille pas. Les signaux sont assez proches de ceux obtenus avec un premier ordre (typiquement montage RC ou RL) où la réponse est exprimée à l'aide d'une fonction exponentielle (cf charge et décharge d'un condensateur par exemple).

Du fait de l'absence d'oscillation (fonction exponentielle dans ce cas et non pas sinusoïde encadrée par deux exponentielles "décroissantes"), on ne peut pas parler de pseudo-période, d'où le préfixe a dans apériodique.

Si tu modifies R, alors tu modifies la constante de temps L/R et par conséquent tu changes le coefficient d'amortissement de la fonction de transfert que tu étudies (une augmentation de R diminue m et diminue par conséquent le temps de réponse du montage -> cf graphes).

++, Matthieu

Posté par matthieu1 (invité)Erratum 26-01-06 à 18:54

Je pense avoir commis une erreur : la constante de temps à mettre en évidence est R/L et non L/R. Donc une augmentation de R contribue à augmenter m, ce qui augmente le temps de réponse du circuit ...

Posté par
gayzou
re : Physique : Dipole RLC, quelques notions 26-01-06 à 22:28

ok merci beaucoup, c est tres clair !
Voila grace a ton aide precieuse, j ai fini mon TP et demain j'entame la lecon sur RLC (avec deja quelques connaissances !)

Posté par matthieu1 (invité)re : Physique : Dipole RLC, quelques notions 26-01-06 à 22:50

Je t'ai donné ces résultats de mémoire. On verra bien si je n'ai pas trop dit d'âneries.
A+, Matthieu

Posté par
TAB
re : Physique : Dipole RLC, quelques notions 23-04-12 à 19:46

Bonjour!
matthieu1 a écrit (26-01-06 à 18:54):
la constante de temps à mettre en évidence est R/L et non L/R

Non, C'est 2L/R.
R/L n'a pas le dimension d'un temps.

Répondre à ce sujet

Seuls les membres peuvent poster sur le forum !

Vous devez être connecté pour poster :

Connexion / Inscription Poster un nouveau sujet
Une question ?
Besoin d'aide ?
(Gratuit)
Un modérateur est susceptible de supprimer toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de la physique - chimie
© digiSchool 2018

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 202 fiches de physique

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !