Fiche de physique - chimie
> >

CHUTE LIBRE VERTICALE

Partager :


I. champ de pesanteur uniforme - Chute libre

1. Champ de pesanteur uniforme

* Sur Terre, dans une région de l'espace de quelques kilomètres de long, de large et de haut, le vecteur champ de pesanteur \overrightarrow{g} est un vecteur constant : on parle de champ de pesanteur uniforme.

* À chaque instant t, ce vecteur a :
un même sens,
une même direction
et une même norme.

2. Chute libre d'un corps

Définition
On dit qu'un corps est en chute libre si la seule force qui s'exerce sur ce corps est son poids.

* Remarque :
La chute libre est possible dans le vide (sur la Lune par exemple).
Sur Terre, la chute libre n'est possible que si les frottements (de l'air par exemple) et la poussée d'Archimède sont négligeables. C'est le cas pour la chute d'un solide sur une durée très courte (chute d'une pomme ou lancer de poids par exemple).

* Pour que cette condition soit respectée, il faut que le poids du corps étudié soit très supérieur à sa poussée d'Archimède :

\rm P>>F\\ \Leftrightarrow \rho_{systeme}\times V\times g>>\rho_{fluide}\times V\times g\\ \Leftrightarrow \rho_{systeme}>>\rho_{fluide}

\Rightarrow Il faut donc que la masse volumique du système étudié soit très supérieure à celle du fluide.

* Pour négliger les frottements, il faut que le corps ait une forme aérodynamique (par exemple une balle) et une vitesse faible.

II. Modélisation

* Système : une balle de masse m et de centre d'inertie G.

* Référentiel : le sol, référentiel terrestre supposé galiléen.

* Bilan des forces :
       le poids de l'objet : \overrightarrow{P} = m \overrightarrow{g} ;
       la poussé d'Archimède et les frottements de l'air sont négligés.

* Schéma de la situation :

Mouvement dans un champ de gravitation : chute libre verticale : image 2

* Les vecteurs \vec{i} et \vec{j} sont unitaires.

* L'objet est représenté par un point G de coordonnées (x ; y) qui est son centre d'inertie.

* On note x et y, les coordonnées du vecteur \overrightarrow{OG} dans le repère.

* Conditions initiales : à t = 0, la balle est au point O de coordonnées (0 ; 0) et son vecteur vitesse initial est nul \vec{v_{0}} = \vec{0}

* But du problème : trouver l'équation de la vitesse (pour trouver la vitesse en connaissant le temps) et l'équation horaire (pour trouver la position de la bille en fonction du temps).

D'après la deuxième loi de Newton :

\sum \vec{F_{ext}} = m \vec{a}

\Leftrightarrow \overrightarrow{P} = m \overrightarrow{a}

\Leftrightarrow m . g\overrightarrow{j} = m \overrightarrow{a}

\Leftrightarrow g\overrightarrow{j} = \overrightarrow{a}.

Finalement :

\boxed{\overrightarrow{a} (0 ; g)}

\Rightarrow On dit que le mouvement est uniformément accéléré suivant l'axe (Oy).

On sait que \displaystyle \overrightarrow{a} = \dfrac{d^2\overrightarrow{O_G}}{dt^2}

donc \vec{a}\(\dfrac{d^2x}{dt^2} ; \dfrac{d^2y}{dt^2}\)

En mettant en relation les deux formes de coordonnées du vecteur accélération, on en déduit que :

\left \lbrace \begin{array}{c @{ = } c} \dfrac{d^2x}{dt^2} & 0\ \\ \dfrac{d^2y}{dt^2} & g \\ \end{array} \right

En intégrant, on obtient \left \lbrace \begin{array}{c @{ = } c} \dfrac{dx}{dt} & K_1\ \\ \dfrac{dy}{dt} & gt+K_2 \\ \end{array} \right

Pour trouver la valeur des constantes d'intégration (K1 et K2), on se sert des conditions initiales : à t = 0, \vec{v_{0}} = \vec{0} .

Or la vitesse est la dérivée de la position par rapport au temps, on peut dire que :

\left \lbrace \begin{array}{c @{ = } c} \dfrac{dx}{dt} & 0\ \\ \dfrac{dy}{dt} & 0 \\ \end{array} \right

Soit \left \lbrace \begin{array}{c @{ = } c} K_1 & 0 \\ K_2 & 0 \\ \end{array} \right

L'équation de la vitesse est donc :

\boxed{v_y(t) = g . t}

Cherchons maintenant les équations horaires :

On sait à présent que \overrightarrow{v}\left(0 ; g . t\right) et que \overrightarrow{v}\left(\dfrac{dx}{dt} ; \dfrac{dy}{dt}\right)

En mettant en relation les deux formes de coordonnées, on en déduit que :

\left \lbrace \begin{array}{c @{ = } c} \dfrac{dx}{dt} & 0\ \\ \dfrac{dy}{dt} & g . t \\ \end{array} \right.

En intégrant, on obtient \left \lbrace \begin{array}{c @{ = } c} x(t) & K_3 \\ y(t) & \dfrac{1}{2}g . t^2+K_4 \\ \end{array} \right

A t = 0, la balle est en O (0;0).

Soit \left \lbrace \begin{array}{c @{ = } c} K_3 & 0 \\ K_4 & 0 \\ \end{array} \right

Finalement, l'équation horaire du mouvement est :

\boxed{y(t) = \dfrac{1}{2}g . t^2}

Publié le
ceci n'est qu'un extrait
Pour visualiser la totalité des cours vous devez vous inscrire / connecter (GRATUIT)
Inscription Gratuite se connecter
Merci à
Skops
pour avoir contribué à l'élaboration de cette fiche


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de la physique - chimie
© digiSchool 2021

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 234 fiches de physique

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !