Fiche de physique - chimie
> >

ABSORBANCE ET SPECTRE D'ABSORPTION :

LA SPECTROPHOTOMÉTRIE

Partager :

I. Principe de la spectrophotométrie

1. Absorbance et spectre d'absorption

* La lumière blanche, qui traverse une solution colorée (par exemple à base de permanganate de potassium, conférant une couleur violette à la solution), voit certaines de ses radiations lumineuses absorbées par cette solution.



Définitions
L'absorbance d'une solution, grandeur notée A et sans unité, correspond à la quantité de lumière absorbée par cette solution, à une certaine longueur d'onde.

La mesure de l'absorbance A d'une même solution à différentes longueurs d'onde \lamdba nous permet d'obtenir une courbe A = f(\lambda) : on obtient ce qu'on appelle le spectre d'absorption de la solution colorée.

* Par le biais de ce spectre, on cherche à déterminer la valeur de la longueur d'onde \lambda _{max} pour laquelle l'absorbance de la solution sera maximale (= maximum de la courbe A = f(\lambda)). A \lambda _{max}, la valeur de l'absorbance étant maximale, l'incertitude sur la mesure de A sera minimale : la mesure effectuée sera donc plus précise.

Absorbance et spectre d'absorption : la spectrophotométrie : image 1


Spectre d'absorption d'une solution de permanganate de potassium


2. Mesure de l'absorbance : le spectrophotomètre

* Pour mesure l'absorbance, on utilise un appareil appelé spectrophotomètre.

* Son utilisation est simple :
avant toute mesure, l'appareil doit être étalonné : on règle la valeur de l'absorbance nulle grâce à une petite cuve remplie d'eau distillée ;
on place ensuite dans cet appareil une cuve remplie de la solution pour laquelle on souhaite déterminer la valeur de l'absorbance.

II. Loi de Beer-Lambert

1. Facteurs influençant l'absorbance

Les facteurs qui influencent l'absorbance d'une solution colorée sont les suivants :
la longueur d'onde \lamdba de la lumière qui la traverse ;
sa nature, c'est-à-dire des espèces chimiques absorbantes la constituant ;
sa concentration ;
sa température.

2. Énoncé de la loi

Loi de Beer-Lambert
L'absorbance d'une solution colorée est liée à sa concentration en quantité de matière (ou molaire) par la relation :

\boxed{A = \epsilon \times l \times C}

avec :
A l'absorbance de la solution (sans unité),
C concentration en quantité de matière (ou molaire) de l'espèce colorée en solution (mol.L^{-1}),
l l'épaisseur de solution traversée (cm),
\epsilon coefficient d'extinction molaire (L.mol^{-1}.cm^{-1}), qui dépend de l'espèce chimique absorbante, de \lambda et de la température.

* Remarques :
L'absorbance d'une solution colorée (facilement mesurable à l'aide du spectrophotomètre) et sa concentration en quantité de matière (ou molaire) sont donc proportionnelles.
En effet, la largeur de la cuve utilisée dans le spectrophotomètre étant constante, la loi de Beer-Lambert peut s'exprimer encore plus simplement :

\boxed{A = k \times C} avec k ( = \epsilon \times l) en L.mol^{-1}

* Attention : la proportionnalité entre A et C n'est valable que pour les solutions diluées (C < 10^{-2} ~ mol.L^{-1}).

III. Application : dosage par étalonnage

1. Rappels sur le dosage par étalonnage

* Le principe du dosage par étalonnage est expliqué dans la fiche suivante (§IV) :

fiches Les solutions aqueuses : dissolution, dilution et dosage par étalonnage

* Remarque importante : le principe de dilutions successives (sur la base d'une solution mère) de concentrations en masse (ou massique) connues s'applique également pour les concentrations en quantité de matière (ou molaire). En effet, dans les deux cas, l'ajout d'eau ne modifie pas la quantité de matière de l'espèce présente en solution.

2. Droite d'étalonnage A = f(C)

* Connaissant les concentrations en quantité de matière (ou molaires) C_i des différentes solutions étalons (obtenues par dilutions successives d'une solution mère), on peut déterminer leurs absorbances respectives A_i à l'aide du spectrophotomètre.

* Dans un repère, on peut placer les points (A_i ~ ; ~ C_i).

* On trace alors la droite reliant l'ensemble de ces points : c'est ce qu'on appelle la droite d'étalonnage A = f(C).

* Ainsi, pour une solution de concentration en quantité de matière inconnue C_S, en ayant mesuré son absorbance A_S au préalable, on peut la déduire par le biais de la droite d'étalonnage :

Absorbance et spectre d'absorption : la spectrophotométrie : image 2


Publié le
ceci n'est qu'un extrait
Pour visualiser la totalité des cours vous devez vous inscrire / connecter (GRATUIT)
Inscription Gratuite se connecter
Merci à
gbm Webmaster
pour avoir contribué à l'élaboration de cette fiche


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de la physique - chimie
© digiSchool 2020

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 230 fiches de physique

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !