Fiche de physique - chimie
> >

CORTÈGE ÉLECTRONIQUE DE L'ATOME

ET CLASSIFICATION PÉRIODIQUE

Partager :

I. Généralités sur l'atome

* L'atome est l'entité élémentaire qu'il convient de maîtriser parfaitement avant de s'attaquer à la répartition de ses électrons dans le nuage électronique.



* Les notions suivantes sont à réviser dans la fiche : fiches Le noyau de l'atome :

Constituants de l'atome (protons, neutrons et électrons) ;

Représentation symbolique de l'atome (numéro atomique Z et nombre de masse A) :
Configuration électronique d'un atome et classification périodique : image 2

Propriétés de l'atome (électroneutralité et noyaux isotopes notamment).

II. Le cortège électronique et sa configuration

1. Cas de l'atome d'hydrogène

* La représentation symbolique de l'atome d'hydrogène est ~~_1^1H soit :

Z = 1, il y a donc 1 proton constituant son noyau et 1 électron gravitant autour de ce noyau ;

A = 1, ce qui représente le nombre de nucléon(s) du noyau, en l'occurrence ici 1 seul : le proton ! En effet, le nombre de neutron(s) est bel et bien nul N = A - Z = 1 - 1 = 0.

* La probabilité de trouver l'unique électron de l'atome d'hydrogène à un instant donné montre que ce dernier se situe principalement dans une région de l'espace sphérique, centrée sur le noyau. On peut en conclure que l'électron appartient à une zone sphérique qu'on appelle couche électronique et qu'on note K.

* Cette couche K contient un seul niveau d'énergie ou sous-couche notée 1s. L'atome d'hydrogène a un électron qui se situe dans la sous-couche 1s : sa configuration électronique est notée 1s1.

2. Configuration électronique des atomes

* Tout comme l'atome d'hydrogène, les atomes de numéro atomique Z ont un cortège électronique de Z électrons :

Ces électrons sont répartis autour du noyau sur des couches électroniques différentes, désignées par les lettres (K, L, M, N, etc.), dans l'ordre d'éloignement ;

Chaque couche admet un nombre d'électrons et un nombre de sous-couche(s) bien déterminés, que le tableau ci-dessous récapitule :

N° de la couche 1 2 3
Nom de la couche K L M
Nom de la ou des sous-couche(s) 1s 2s et 2p 3s, 3p et 3d
Nombre d'électrons 2 8 18


* Remarques :
il existe bien évidemment davantage de couches et de sous-couches pour les atomes ayant un numéro atomique Z plus grand ;
plus les électrons sont proches du noyau, plus ils sont liés à leur noyau.

3. Règle de remplissage

* Les électrons se répartissent autour du noyau de manière à ce que leur niveau d'énergie soit le plus bas possible. Ainsi, pour les premiers niveaux d'énergie (ou sous-couches) :
Règle de remplissage
Les électrons remplissent les sous-couches suivant l'ordre : 1s, 2s, 2p, 3s puis 3p.
Le remplissage d'une nouvelle couche n'est possible que si toutes celles de niveaux d'énergie inférieurs soient remplies (ou saturées).
Chaque sous-couche ne contient qu'un nombre limité d'électrons : 2 sur s, 6 sur p, etc.

Définition
La configuration électronique d'un atome correspond à la répartition de ses électrons sur les différentes sous-couches.
La dernière couche (K, L, M, ...) occupée est appelée couche externe ; les électrons présents dans cette couche sont appelés électrons de valence.

* Exemples
l'atome de carbone, de représentation symbolique ^{12}_{~6}C a 6 électrons, répartis de la façon suivante : 1s22s22p2 (2 + 2 + 2 = 6) ; ce dernier a donc 4 électrons de valence ;
l'atome d'oxygène, de représentation symbolique ^{16}_{~8}O a 8 électrons, répartis de la façon suivante : 1s22s22p4 (2 + 2 + 4 = 8); ce dernier a donc 6 électrons de valence.

III. Classification périodique des atomes

1. Un peu d'histoire

* C'est le chimiste russe Mendeleïev (1834-1907) qui proposa une classification des atomes par numéro atomique Z croissant, tout en regroupant ceux qui ont des propriétés chimiques semblables.

2. Tableau de classification périodique

Définition
Le remplissage d'une ligne ou période correspond au remplissage d'une couche électronique (K, L, M, etc.).
Les éléments qui possèdent le même nombre d'électrons de valence (= ceux présents sur la couche électronique externe) sont placés sur une même colonne.

* Remarques :
Un éléments situé dans la nème colonne possède autant d'électrons de valence que l'unité de la colonne ;
La classification des atomes est qualifiée de périodique dans la mesure où les éléments aux propriétés chimiques très voisines sont situés sur une même colonne (ou même groupe) : ils constituent ce qu'on appelle une famille chimique. Cette ressemblance s'explique par leur configuration électronique externe semblable.

* Exemples :
l'atome de carbone C (Z = 6 électrons) et l'atome de silicium Si (Z = 14 électrons) ont tous deux 4 électrons de valence :

1s22s22p2 pour C et 1s22s22p63s23p2 pour Si
Ils sont donc de la même famille (14 ème colonne)

Les colonnes 1 et 2 constituent les métaux alcalins et alcalino-terreux très réactifs, comme la réaction du sodium.
La dernière colonne (18) constitue une famille, la famille des gaz nobles ou rares.
L'avant dernière colonne de la classification (17) constitue la famille des halogènes. Le chlore (un constituant de l'eau de Javel), l'iode (un désinfectant), le fluor (un constituant des CFC qui attaquent la couche d'ozone) sont tous des corps corrosifs.

Publié le
ceci n'est qu'un extrait
Pour visualiser la totalité des cours vous devez vous inscrire / connecter (GRATUIT)
Inscription Gratuite se connecter
Merci à
gbm Webmaster
/
Orsolya
pour avoir contribué à l'élaboration de cette fiche


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de la physique - chimie
© digiSchool 2020

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 230 fiches de physique

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !