Inscription / Connexion Nouveau Sujet

1 2 +


Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 25-07-22 à 22:14

Effectivement, l'énergie mécanique diminue au cours des oscillations. Le théorème des moments qui donne le produit du moment d'inertie par l'accélération angulaire en fonction de la somme des moments par rapport à l'axe de rotation des différentes forces extérieures : tu connais ?

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 25-07-22 à 22:33

Je pense à la relation suivante : = J.
C'est la relation fondamentale de la dynamique du solide en rotation autour d'un axe fixe.

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 26-07-22 à 13:43

Sans doute une maladresse d'écriture de formule : l'accélération angulaire " n'apparaît pas au carré.
Applique cette relation : tu vas obtenir comme somme des moments de force, l'influence du poids que tu as déjà obtenu précédemment en raisonnant sur l'énergie mécanique plus un terme complémentaire correspondant au moment par rapport à l'axe de rotation de la force de Laplace. Ensuite, pour alléger les notations, tu auras intérêt à écrire l'équation différentielle obtenue sous la forme :
"+2.'+o2.=0
Je ne sais pas si tu as étudié la résolution de cette équation en cours. Tu peux éventuellement t'aider de ce document sachant que seule le régime pseudo-périodique intervient dans ton problème.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 26-07-22 à 17:01

Donc si je comprend bien, je dois faire d'abord le bilan des forces :
- Le poids \vec P=M\vec g ;
- La force de Laplace \vec F ;
- La réaction \vec R de l'axe sur le système en O.

Ensuite = J."

\mu_{\vec P}+\mu_{\vec F}+\mu_{\vec R} = J_{\Delta}.\theta

C'est ça ?

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 26-07-22 à 17:32

Tu notes parfois parfois l'élongation angulaire...
Le moment de la réaction est évident.
Celui du poids : tu dois trouver quelques chose de cohérent avec ton étude précédente. Reste à expliciter complètement la force de Laplace et à exprimer son moment par rapport à l'axe de rotation.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 26-07-22 à 18:21

Je préfère noter l'élongation angulaire par comme indiqué dans l'énoncé.

\mu_{\vec R} = 0 car la réaction \vec R rencontre l'axe

\mu_{\vec P} = P.a=Mg.a  avec M = ms+mt  

\mu_{\vec F} = F.a=iLB.a  avec i = (BLv)/R

Donc Mga+\frac {BLv}{R}LB.a=J_{\Delta}.\theta ''

Est-ce que je suis sur la bonne voie ?

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 26-07-22 à 19:07

quand on obtient un résultat littéral, il y a toujours deux choses à vérifier, histoire d'éviter les erreurs graves :
1) : les formules sont-elles homogènes ?
2) : les formules sont-elles réalistes ?
On peut rapidement répondre à la question 2 en raisonnant sur quelques cas particuliers simples : supposons B=0 : on doit logiquement obtenir la même équation différentielle qu'à la première partie du problème... Ce n'est pas le cas ici.
Il faut aussi réfléchir aux signes :
* le poids est une force de rappel qui tend à ramener le pendule vers sa position d'équilibre stable : le moment du poids doit avoir le signe de (-) et doit être nul à l'équilibre stable, en =0...
* Selon la loi de Lenz, le moment de la force de Laplace soit avoir le signe de (-') puisque cette force amortit les oscillations.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 26-07-22 à 20:06

D'accord, Pour cela il me faut un dessin, afin de mieux voir les sens et repérer les différents bras de levier de chaque.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 27-07-22 à 12:20

(Dessin ci-dessous)
Bilan des forces : \vec P,  \vec F et  \vec R
NB : j'ai juste oublié de représenter  \vec R sur ma figure.


Ensuite = J."

\mu_{\vec P}+\mu_{\vec F}+\mu_{\vec R} = J_{\Delta}.\theta ''

\mu_{\vec R}=0  car \vec R rencontre l'axe

\mu_{\vec F}=-F.OG=-iLB.a=-\frac {BLv}{R}LB.a=-\frac {(BL)².a.v}{R}

\mu_{\vec P}=-P.d=-Mg.d=-Mg.a.sin\theta

Alors on a :

-Mga.sin\theta-\frac {(BL)²av}{R}=J_\Delta. \theta ''

Or est trop faible, donc sin

Donc -Mga.\theta-\frac {(BL)²av}{R}=J_\Delta. \theta ''

Je ne sais si je suis sur la bonne voie cette fois-ci.

Pendule et champ magnétique

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 27-07-22 à 12:34

Beaucoup de bonnes choses mais une erreur. Le "point d'application" de la force de Laplace n'est pas le point G mais le point H. Le point G est presque à l'extrémité inférieure du pendule selon l'étude déjà faite. Le bras de levier de la force de Laplace est ainsi :
OH=Y/cos()Y puisque l'élongation angulaire reste suffisamment faible pour que : cos(=1.
Le reste me parait correct.
L'équation différentielle vérifiée par fait donc aussi, contrairement à ce que dit l'énoncé, intervenir Y. Il s'agit d'un simple oubli de l'énoncé car, dans les questions ultérieures, c'est en ajustant la valeur de Y que l'on peut obtenir les trois régimes possibles dont l'étude est détaillée sur la fiche que je t'ai indiquée.

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 27-07-22 à 12:38

Autre remarque : tu dois remplacer "v" par Y.' pour obtenir l'équation différentielle du deuxième ordre vérifiée par .

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 27-07-22 à 13:15

D'accord.

Donc, comme OH Y est le bras de Levier de la force de Laplace, on obtient  :


Donc -Mga.\theta-\frac {(BL)².Y.v}{R}=J_\Delta. \theta ''

Aussi, la vitesse du pendule est :
v = Y. = Y.(d/dt)=Y.'

Donc  -Mga.\theta-\frac {(BLY)².\theta'}{R}=J_\Delta. \theta ''

Enfin   \theta ''+\frac {(BLY)²}{J_\Delta. R}\theta '+\frac{Mga}{J_\Delta}\theta =0

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 27-07-22 à 14:52

D'accord ! Il te reste maintenant à simplifier les notations en posant :

\omega_{o}=\sqrt{\frac{M.g.a}{J_{\Delta}}} : pulsation propre : celle déjà obtenue lors de la première étude ;

\lambda=\frac{\left(B.L.Y\right)^{2}}{2J_{\Delta}.R} : coefficient susceptible de prendre différentes valeurs suivant la valeur de Y.

Ton équation différentielle s'écrit maintenant sous la forme simplifiée :

\ddot{\theta}+2\lambda.\dot{\theta}+\omega_{o}^{2}.\theta=0

La suite est détaillée sur la fiche.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 02-08-22 à 11:22

Bonjour vanoise et bonjour à tout le monde. Désolé, j'étais en déplacement dans notre village natal. On reprend maintenant.

L'équation différentielle est :

\ddot{\theta}+2\lambda.\dot{\theta}+\omega_{o}^{2}.\theta=0

Avec \omega_{o}=\sqrt{\frac{M.g.a}{J_{\Delta}}}  et \lambda=\frac{\left(B.L.Y\right)^{2}}{2J_{\Delta}.R}

L'équation caractéristique de L'équation différentielle est de la forme :

r²+2\lambda .r+\omega_o²=0

Le discriminant Delta est :  \Delta =4(\lambda ²-\omega _o²)

Maintenant si j'ai bien la fiche que tu m'as envoyé, je dois poser que :

Premier cas : si \lambda ²-\omega _o²\prec 0\Rightarrow \lambda ²\prec\omega _o²  le régime est dit pseudo-période

Deuxième cas : si \lambda ²-\omega _o²=0\Rightarrow \lambda ²=\omega_o ²  le régime est critique

troisième cas : si \lambda ²-\omega_o ²\succ 0 \Rightarrow \lambda ²\succ\omega _o²  il s'agit d'un régime apériodique

C'est ça ?
Ou alors je dois discuter suivant les valeurs de Y ?

J'allais oublier : merci pour la fiche, j'avais beaucoup de problème à faire la différence entre ces trois régime. Et le fait d'introduire 2\lambda dans l'équation différentielle permet de la résoudre facilement. J'ai beaucoup aimé !

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 02-08-22 à 14:21

C'est cela ! Deux remarques :
1° : le cas <o est le régime pseudo-périodique ;
2° : puisque et o sont des valeurs strictement positives, tu peux enlever les "carrés" dans les conditions d'obtention des trois régimes.
La question 2c) demande effectivement de trouver les valeurs possibles de Y correspondant aux trois régimes envisageables.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 03-08-22 à 02:02

D'accord, je comprend.

• si \lambda \prec \omega _o\Leftrightarrow \frac {(BLY)²}{2J_\Delta R}\prec\omega _o

Soit Y \prec \frac {1}{BL}\sqrt {2J_\Delta R\omega _o

AN : R = 10 m

Je trouve alors Y \prec 1,36m , le régime est pseudo-périodique

• si Y = 1,36 m, le régime est critique

• si Y \succ 1,36 m, le régime est apériodique

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 03-08-22 à 11:38

Tes valeurs de Y doivent être inférieures à la longueur de la tige...

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 03-08-22 à 11:53

D'accord.
AN : L = 5 cm; B = 1 T; R = 10 m; J= 5,15.10-2 kg.m2; o = 4,5 rad/s

Y = \frac {1}{1*5.10^{-2}}\sqrt {2*5,15.10^{-2}*10.10^{-3}*4,5}

J'obtiens toujours le même résultat Y = 1,36 m.
Normalement, Y doit être inférieur à la longueur de la tige.

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 03-08-22 à 14:00

Citation :
J'obtiens toujours le même résultat Y = 1,36 m.

J'obtiens comme toi Y=1,36m. Un peu étonnant dans le contexte puisque cela signifie que ce dispositif expérimental ne permet pas d'obtenir le régime critique et le régime apériodique.
Quoi qu'il en soit, il est possible de continuer le problème, car les questions suivantes évoque la pseudo période et le décrément logarithmique, grandeurs caractéristiques d'un mouvement pseudo périodique

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 10:29

Bonjour vanoise,
J'ai repris le calcul de J, de a = OG et de o à la 1ère partie du problème en utilisant comme longueur du pendule la valeur l = 0,45 cm donnée par l'énoncé. Quand j'ai recalculé Y, j'ai trouvé Y = 0,27 m (toujours supérieur à la longueur l du pendule).

Ensuite, j'ai maintenu la valeur l = 0,45 m comme longueur du pendule (valeur que nous avons utilisée dans nos calculs ici). J'ai pensé aussi à la valeur de la résistance R qui doit être de 1 m au lieu de 10 m donnée par l'énoncé.
Avec R = 1 m, j'ai obtenu Y = 0,43 m, inférieur à la longueur l = 0,45 m du pendule. Ce résultat me paraît cohérent lorsqu'on analyse bien le schéma.

Qu'en penses-tu à cela ?

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 11:43

On peut envisager de diminuer la résistance électrique en fermant le circuit par un fil de cuivre de plus grand diamètre mais le terme prépondérant dans la résistance du circuit est la résistance de contact pendule -mercure. La valeur choisie de B est très élevée, impossible à obtenir avec un aimant en U classiquement utilisé pour ce genre d'expérience.
Réflexion faite,il est normal d'obtenir un freinage par induction faible puisque l'amplitude initiale faible conduit à une vitesse angulaire toujours de faible valeur absolue.
Compte tenu de la valeur de L,Y ne doit pas dépasser 42,5cm.
Le seul dispositif simple que je connaisse capable de reproduire les trois cas de régimes transitoires est le pendule de Pohl mais son étude est plutôt du niveau bac+2...

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 12:19

D'accord, j'ai compris.
Maintenant, je veux qu'on s'arrange à régler les données numériques de telle sorte que la valeur de Y soit cohérente avec la longueur l du pendule. Ou du moins, faire en sorte que les 3 régimes apparaissent.

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 14:26

Ce pendule ne peut pas faire apparaître les trois régimes. Il faudrait un pendule beaucoup plus long. Cela n'est pas vraiment grave puisque la suite demande d'étudier seulement le régime pseudo-périodique.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 15:00

D'accord, nous allons continuer donc avec la valeur Y = 1,36 m

d) On demande de vérifier que le mouvement est oscillatoire
Puisque l'équation différentielle du mouvement est de la forme \ddot{\theta}+2\lambda.\dot{\theta}+\omega_{o}^{2}.\theta=0 , il s'agit d'un mouvement oscillatoire.

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 15:21

L'énoncé demande de choisir Y=0,20m : cette valeur est tout à fait compatible avec la longueur de la tige : 45cm et est très largement inférieure à la limite théorique 1,36m d'obtention d'un régime speudo-périodique. Il faut donc s'attendre à des oscillations très peu amorties : est nettement inférieur à o.
La suite est sur la fiche...

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 16:11

D'accord.
Sur la fiche, la pseudo-pulsation est :

\omega =\sqrt {\omega_o²-\lambda ²}

La pseudo-période est T = \frac {2\pi}{\omega}=\frac {2\pi}{\sqrt {\omega_o ²-\lambda ²}}

Avec  \lambda=\frac{\left(B.L.Y\right)^{2}}{2J_{\Delta}.R}   et  o = 4,5 rad/s

AN : = 0,097 ;  o = 4,5 rad/s

Soit T = 1,396 s T 1,4 s comme à la 1ère partie du problème

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 16:45

Regarde bien la formule de la pseudo période puis réfléchis aux ordres de grandeurs. Puisque est petit devant o, 2 est très petit devant o2. Il est donc normal qu'en arrondissant à deux chiffres significatifs, on obtienne TTo. Cependant, compte tenu de la formule de la pseudo période, on vois bien que celle-ci est un peu plus grande que la période propre et pas un peu plus petite. Attention aux arrondis successifs...

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 17:27

J'ai repris le calcul sans faire des arrondis successifs, mais J'obtiens toujours le même résultat T = 1,396 s 1,4 s

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 17:56

C'est cela avec la période propre : To = 1.395519978s que l'on doit aussi arrondir à 1,4s.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 18:54

Merci.

Équation horaire du mouvement = f(t)

Le régime étant pseudo-périodique, l'équation horaire est de la forme

\theta = e^{-\lambda t}[A.cos(\omega t)+B.sin(\omega t)]

est la pseudo-pulsation, A et B sont des constantes dépendant des conditions initiales. = 0,097 (déjà calculé ci-haut)

Prenons comme origine des temps l'instant où le pendule est abandonné sans vitesse initiale.

À t = 0, = o = 0,10 rad

En remplaçant dans l'équation horaire de , J'obtiens :

o = A A = o = 0,10 rad.

Pour trouver B, je ne sais pas s'il faut dérivée par rapport au temps pour obtenir la vitesse angulaire, ensuite poser la condition initiale, sachant que A est connu.

C'est ça ?

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 04-08-22 à 19:21

Effectivement :  tu obtiens B en dérivant par rapport à t l'expression générale de l'élongation angulaire et en considérant la vitesse angulaire nulle en t=0.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 06-08-22 à 17:57

D'accord.
J'ai dérivé par rapport au temps, j'ai obtenu :

\omega = -\lambda e^{-\lambda t}[Acos(\omega t)+Bsin(\omega t)]+[-A\omega sin(\omega t)+B\omega cos(\omega t)]e^{-\lambda t}

À t = 0, = o = 0. Alors :

0 = -\lambda (A+0)+(0+B\omega) \Rightarrow B = \frac {\lambda A}{\omega} \Rightarrow B = \frac {\lambda \theta_o}{\omega}

Alors l'équation horaire devient :

\theta = e^{-\lambda t}[\theta_o.cos(\omega t)+\frac{\lambda \theta_o}{\omega}.sin(\omega t)]

Je factorise par o et j'obtiens enfin :

\theta = \theta_o.e^{-\lambda t}[cos(\omega t)+\frac{\lambda }{\omega}sin(\omega t)]

C'est bon ?

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 06-08-22 à 18:31

Attention à ne pas noter la vitesse angulaire, préférer ' , car risque de confusion avec la pseudo pulsation. Sinon : le reste est correct.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 06-08-22 à 18:33

D'accord.
Maintenant je fais l'application numérique ou je laisse sous forme littérale ?

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 06-08-22 à 18:56

Dans la mesure où toutes les constantes qui figurent dans l'équations horaire littérale ont été définies et calculées numériquement, je pense que tu peux considérer avoir répondu à la question. En revanche, il faudra faire l'application numérique pour le décrément logarithmique et pour la longueur du pendule simple synchrone.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 06-08-22 à 19:33

Merci.
Maintenant, pour le calcul du décrément logarithmique, j'ai lu sur la fiche mais, je n'ai pas du tout compris.

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 06-08-22 à 20:01

Déjà du point de vue mathématique, tu as bien compris à quoi correspond le logarithme d'une exponentielle ?  Que vaut :
ln(e-.t) ?
Sinon : pose des questions précises sur ce qui te gêne.

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 06-08-22 à 21:14

Citation :
Déjà du point de vue mathématique, tu as bien compris à quoi correspond le logarithme d'une exponentielle ?  En vérité,  Non.


Citation :
Que vaut : ln(e-.t) ?
Réponse : - t


En plus, je voudrai connaître la signification physique du décrément logarithmique.

vanoise, je suis très désolé, mais ça me gêne beaucoup de te dire que je n'ai pas compris. Vous fournissez assez d'effort pour nous. Seul Dieu pourra vous récompenser.

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 06-08-22 à 23:52

\theta_{(t)}=\theta_{o}.e^{-\lambda.t}.\left[\cos\left(\omega.t\right)+\frac{\lambda}{\omega}\cdot\sin\left(\omega.t\right)\right]=\theta_{o}.e^{-\lambda.t}.\cos\left(\omega.t+\varphi\right)

On peut décrire le mouvement pseudo périodique comme un mouvement d'oscillation de pseudo période T dont l'amplitude diminue exponentiellement en fonction du temps :

\theta_{(t)}=A_{(t)}.\cos\left(\omega.t+\varphi\right) avec : A_{(t)}=\theta_{o}.e^{-\lambda.t}

Compte tenu des propriétés des exponentielles rappelées dans le message précédent :

\ln\left(A_{(t)}\right)=-\lambda.t+\ln\left(\theta_{o}\right)

Si on représente les variations du log de l'amplitude en fonction du temps, on obtient une droite affine de coefficient directeur (-). Appliquons la définition mathématique du coefficient directeur d'une droite à deux maximums successifs de , donc deux maximums séparés de la durée T (pseudo période) :

-\lambda=\frac{\ln\left(A_{(t1+T)}\right)-\ln\left(A_{(t1)}\right)}{T}

Une différence de deux log est égal au log du quotient (voir cours de math). En multipliant à gauche et à droite par (-1) :

\lambda.T=\ln\left(A_{(t1)}\right)-\ln\left(A_{(t1+T)}\right)=\ln\left(\frac{A_{(t1)}}{A_{(t1+T}}\right)=\delta : décrément logarithmique

Ainsi :

\delta=\lambda.T

mais aussi :

\frac{A_{(t1)}}{A_{(t1+T)}}=e^{\delta}

Plus le décrément logarithmique est élevé, plus le rapport des amplitudes est grand, plus l'amortissement est important. Imaginons par exemple : \delta=1 : en une pseudo période l'amplitude passe de \theta_{o} à \frac{\theta_{o}}{e}=\frac{\theta_{o}}{2,72} ; en deux pseudo périodes l'amplitude passe de \theta_{o} à \frac{\theta_{o}}{e^{2}}=\frac{\theta_{o}}{7,39} ; et ainsi de suite... Avec \delta=2, en une seule pseudo période, l'amplitude aurait été divisée par 7,39 ; amortissement beaucoup plus rapide donc...
Revois au besoin ton cours de math sur ce sujet...

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 07-08-22 à 19:05

Pour illustrer le message précédent et l'influence du décrément logarithmique, j'ai représenté les variations de en fonction de t pour =0,13 (courbe bleue) puis pour =0,63 (courbe rouge).
Dans chaque cas, j'ai aussi représenté en pointillé les exponentielles d'équations e-.t et -e-.t
Je te laisse réfléchir à l'intérêt de ces courbes.

Pendule et champ magnétique

Pendule et champ magnétique

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 07-08-22 à 19:46

Encore une étourderie de ma part dans la recopie de formules : les exponentielles tracées en pointillés ont pour équations :
o.e-.t et -o.e-.t

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 07-08-22 à 22:57

Je vais y arriver :

\theta_{o}.e^{-\lambda.t}\quad et\quad-\theta_{o}.e^{-\lambda.t}

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 08-08-22 à 20:50

vanoise, j'ai bien compris maintenant !
Il ne reste qu'à faire l'application numérique pour calculer le décrément logarithmique  

= T

AN : = 0,097  et  T = 1,4 s

= 0,097 * 1,4 = 0,1358

0,136

Quelle est l'unité du décrément logarithmique ?

Ensuite, dans la relation ci-dessous :

\theta_{(t)}=\theta_{o}.e^{-\lambda.t}.\left[\cos\left(\omega.t\right)+\frac{\lambda}{\omega}\cdot\sin\left(\omega.t\right)\right]=\theta_{o}.e^{-\lambda.t}.\cos\left(\omega.t+\varphi\right)

Comment sinus a disparu ?

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 09-08-22 à 01:06

Citation :
Quelle est l'unité du décrément logarithmique ?

J'ai lu sur la fiche et j'ai compris. En fait, la constante a pour dimension l'inverse du temps. Du coup, le décrément logarithmique est sans dimension.

Citation :
Ensuite, dans la relation ci-dessous :

\theta_{(t)}=\theta_{o}.e^{-\lambda.t}.\left[\cos\left(\omega.t\right)+\frac{\lambda}{\omega}\cdot\sin\left(\omega.t\right)\right]=\theta_{o}.e^{-\lambda.t}.\cos\left(\omega.t+\varphi\right)

Comment sinus a disparu ?

La réponse se trouve également sur la fiche et c'est bien expliqué. Merci vanoise

Maintenant, si la valeur du décrément logarithmique est correcte, on passe à la question suivante.
2.c la longueur du pendule synchrone :
Par définition, la période d'un pendule simple est donnée par la relation :

T = 2\pi \sqrt {\frac {l}{g}}

En élevant au carré membre à membre et en tirant l, on obtient :

l = \frac {T²g}{4\pi ²}  (est la longueur du pendule simple, en mètre)

AN : T = 1,4 s ; g = 10 m/s²

Je trouve l = 0,496 m

Soit l 0,50 m

Posté par
vanoise
re : Pendule et champ magnétique 09-08-22 à 22:46

OK !
Si tu as bien tout compris à ce problème, tu dois être capable de faire n'importe quel problème sur les pendules de niveau bac et bac+1 !

Posté par
hdiallo
re : Pendule et champ magnétique 10-08-22 à 00:58

Merci vanoise pour ton assistance. Cet exercice est vraiment long.

J'ai appris, grâce à vous, beaucoup de choses sur les pendules pesants.
Je dois l'avouer, vos fiches de cours m'aident beaucoup.

Il me reste à faire un ou deux exercices sur les pendules de torsion.

Chaque jour, je cherche à évaluer mon niveau en recensant mes difficultés rencontrées. Vous fournissez assez d'efforts, vous rencontrez parfois des élèves difficiles à faire comprendre, mais cela ne vous décourage pas et vs avez toujours une technique pour nous faire comprendre.
Je vous remercie très sincèrement !

1 2 +




Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de la physique - chimie
© digiSchool 2022

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 237 fiches de physique

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !